Anciens textes Bernard Monnier

24 octobre 2008

Le SIDA

Filed under: Finance,LA POLITIQUE,MANIPULATION,Pouvoir,Religion — by echofrance36 @ 9 h 22 mi

 

 

 

.  

Messieurs les bénéficiaires de la loi 1905, 

Cessez un peu de nous parler du régime Nazi et balayez devant votre porte ! 


Qu’elle soit matérielle ou cérébrale,
la misère est le fondement de la société de l’argent !
(Le malade, l’industrie première.)

TOUT LE MONDE IL EST BEAU !

TOUT LE MONDE IL EST MALADE.
Une population malade est une population soumise.  

 

 

 

 

 

 

 

Le SIDA 

 

Une supercherie meurtrière pour un profit

 

gigantesque 

 

 

 

 

Fonds sociaux   » » »   Démographie des malades   »»»   Gros chiffre d’affaires 

 

 

 

 

 

 

Le SIDA n’est pas une maladie spécifique. 

Le Sida est une configuration médicale résultante de la destruction des défenses immunitaires et qui entraîne la mort par contraction de maladies diverses. 

 

 

À l’observation des statistiques,  on découvre que : 
Le SIDA ne se catégorise ni dans les maladies contagieuses,  encore moins dans les maladies sexuellement transmissibles. 

 

Ce n’est pas une maladie. 
C’est une configuration médicale créée par
un élément chimique.  (Un empoisonnement) 

 

 

L’ÉLÉMENT CHIMIQUE 

 

 

Depuis toujours,  certains produits médicamenteux sont connus pour provoquer la mort par destruction de l’immunologie. 

 

 

Les groupes humains ciblés par le virus imaginaire 

 

 

Les drogués  (À trop bien voir l’imaginaire,  on ne distingue plus le palpable.) 
Ce n’est pas le virus imaginaire à la pointe de la seringue qui tue,  mais le produit qui est à l’intérieur. 

 

Les homosexuels mâles 
Le lubrifiant utilisé lors des rapports sexuels transite directement dans le sang suivant le principe du suppositoire. 

 

Les femmes qui s’adonnent aux dérives sexuelles du groupe précédent  (Sodomisation) 

 

Les personnes sans hygiène médicamenteuse 
Exemple :  Usage irraisonné de composition :  somnifères,  excitants,  tranquillisants.  (Drogues légales)  Etc.

 

Les transfusés sanguins 
On sait aujourd’hui pallier à ce problème qui n’en était pas un. 

 

 

Le rôle des médias 

 

 

Psychoser la foule par les méthodes consacrées 
Contrôler douleur et détresse pour les exploiter vers l’objectif choisi : 

SIDA = VIRUS   ===»    VIRUS = ARGENT   ===»    Psychose = Asservissement  

 

Attention ! 
Une configuration médicale comme le « SIDA » autorise des accommodements qui aboutissent à faire supporter la désignation « SIDA » à des mortalités de toutes autres causes,  voir : 
– Des maladies réellement contagieuses ; 
– La situation sanitaire des pays africains ; 
Etc.

 

 

Le SIDA est un empoisonnement qui cible les victimes. 

 

 

AZT,  le SIDA sur ordonnance !  (1994) 
Alors que la médecine officielle n’a encore sauvé aucun malade du « virus imaginaire »,  la séropositivité se perd par l’adoption d’une hygiène de vie. 

Une personne déclarée séropositive doit en déterminer la cause,  cesser ses « conneries » et remplacer l’AZT par rien. 
Bernard Monnier  (1994)  

Fonds sociaux   » » »   Démographie des malades   »»»   Gros chiffre d’affaires 

 

 

 

 

 

SIDA, GARRETTA, VIRUS FANTOME, POLITIQUE et MANIPULATION

 

 

 

SIDA,  GARRETTA,  VIRUS FANTOME,  POLITIQUE, 

 

JUSTICE,  RECHERCHE,  ARGENT, 

 

et   MANIPULATION. 

 

 

SIDA = VIRUS 
Le virus est un malin qui sait se placer pour faire du fric : 
– L’explication officielle est truffée d’invraisemblances,  de contradictions,  d’impossibilités ; 
– La controverse des vrais chercheurs est étouffée. 

 

 

 

GARRETTA : 

L’indignation grâce à laquelle les médias ont généré la psychose.

 

 

GARRETTA :  Le scandale du sang frelaté. 
Eh oui !  Le sang était frelaté.  Non pas contaminé.  Ce qui n’est pas du tout pareil.  Même si le résultat semble le même. 

 

GARRETTA  face à la justice : 
– Il reste bien cadré dans le système ; 
– Il ne se défend pas.  Il étouffe les informations qu’il ne peut ignorer ; 
– Il fait exactement ce que l’on attend de lui.  Il reste dans le schéma de l’idée imposée du Sida égal Virus. 
– Il renvoie la responsabilité sur les hommes politiques ; 
– Il sera évidemment condamné à de la prison ferme. 

 

Il profite du délai de délibéré pour faire un voyage d’affaire aux USA. 
Alors qu’il peut très bien disparaître définitivement,  il revient néanmoins en France. 

Dans l’avion supposé le ramener à Paris,  devant les caméras,  GARRETTA  déclare :  « Je rentre en France parce que la France est un pays démocratique et que la justice va triompher ». ???  (On n’est pas obligé de comprendre du premier coup.) 

À Paris,  l’incontournable VERGES se plaint.  Les promesses, n’ont pas été tenues.  On ne lui a pas donné la possibilité de voir son client à l’aéroport. 

Par l’initiale « G » de son nom,  GARRETTA aurait du être conduit à la prison de Fresnes.  On annonce qu’il est amené à la prison de la Santé.  Finalement,  il n’arrivera ni à l’une ni à l’autre.  Personne ne s’en étonnera. 

En prison,  il réalise l’exploit de perdre 20 kg en quelques semaines.  Il persiste à ne pas se défendre et permet au phénomène « Sida » d’évoluer vers l’aboutissement choisi. 


Le Sida est un virus que nous avons isolé.  La mise au point d’un vaccin n’est plus qu’une question d’argent. 

 

 

QUESTIONS ?  « GARRETTA » : 
– Peut-on sérieusement mettre en prison une personne qui rend un pareil service ? 
– Lorsque GARRETTA affirme :  « Je rentre en France parce que la France est un pays démocratique et que la justice va triompher »,  est-il vraiment dans un avion qui le ramène à Paris ? 

REPONSE : 
Le capital de la Dette publique,  les politiques,  les journalistes,  les curés s’unissent pour vous dire « merci »,  Me-eu-sieur GARRETTA ! 

 

 

Documents rarissimes sur le Sida.  Le doute ! 

http://www.dailymotion.com/video/x8f7sg_documentaire-rarissime-sida-le-dout_news 

http://www.dailymotion.com/video/x8f7tr_documentaire-rarissime-sida-le-dout_news 

http://www.dailymotion.com/video/x8f7vb_documentaire-rarissime-sida-le-dout_news 

 

 

 


Contrairement au discours des journalistes et,  à ce que racontent les crétins d’enseignants,  la France n’est pas une République laïque !  Quant à l’Europe ? 

 

 

 

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.